Veille concurrentielle : outils web pour surveiller ses concurrents

par | Mis à jour le 23/09/2020 | Publié le 20/11/2014 | Marketing stratégique et opérationnel | 6 commentaires

Résumé : Outils de veille concurrentielle : ils pullulent sur la toile, mais lesquels utiliser et quels sont ceux pour moi. mention, google alerte, digimond ...
Cet article comporte 552 mots.

2

Pour le marketeur, la surveillance des concurrents fait partie de l’une de ses missions principales. Cela lui permet de se rendre compte du positionnement de son entreprise par rapport à ses concurrents et de réagir en conséquence dans le cadre de la stratégie de la société.

Pour cette veille concurrentielle, le marketing dispose aujourd’hui d’une batterie d’outils qui, s’ils ne peuvent combler le manque des services administratifs publics dans la mise des données des sociétés et le respect de la réglementation (dépôt et publication des comptes, par exemple), lui apportent par mail dans sa BAL (boite de messagerie) ou sur un tableau de bord, l’actualité de la concurrence parue sur la toile et les réseaux sociaux.

Les outils de veille concurrentielle

Plus qu’un outil, c’est le choix des mots-clés pour la veille qui sera important. L’outil ne sera que le support plus ou moins perfectionné pour vous aider dans votre veille.

  • Google Alerts (Google Alerte) : simple, ergonomique, pratique et gratuit. on peut lui reprocher d’être avare en résultats dans ses mails. Cependant, il vous permettra de récupérer régulièrement (par jour, par semaine ou quand le cas se présente) les publications parue par ou sur vos concurrents. Dans le même genre et gratuit, vos avez aussi Talkwalker Alertes.
  • Mention : plébiscité en France, il est un peu plus perfectionné que Google Alerts, mais payant (une version gratuite vous permet de faire uniquement 1 requête, ce qui est insuffisant pour une veille concurrentielle).
  • Twitter : armé de hashtags, exploité le moteur de recherche de Twitter
  • Paarly pour réaliser une veille des tarifs de la concurrence et adapter les vôtres … ou pas ! Le service est payant. Je ne l’ai pas testé, car dans le cadre de mon emploi, les concurrents se comptent sur les doigts de la main et je n’ai donc pas le besoin de ce type d’outils.
  • Semrush : encore un outil qui est payant, mais qui est un outil professionnel pour le marketing. Il vous permet d’analyser vos performances en visibilité sur Google par rapport à vos concurrents. On regrette la limitation à 10 logs/jour pour tester le produit (en fonctionnalités limitées). Cela oblige à revenir plusieurs jours de suite pour avoir un aperçu de la nécessité ou pas d’investir au moins 80$/mois.
  • Page2RSS pour surveiller les modifications réalisées sur les sites de vos concurrents. Le service est gratuit et cela se voit. Un sérieux travail sur l’ergonomie et le design serait nécessaire ! PAge2Rss propose un plugin Chrome pour compléter son offre. Ses concurrents PAge Monitor ou Alert Box le font aussi.

Utiliser ou ne pas utiliser : là est la question !

Vous voilà déjà armé(e) de quelques applications à tester. Et comme je le répète souvent, les vrais outils sont les plus simples pour ce que vous avez à faire.

Si vous êtes indépendant ou une TPE avec une faible concurrence (produit de niche) ou une concurrence nucléaire (le secteur de la formation par exemple où une multitude d’indépendants et de grosses structures se côtoient), utiliser les services gratuits est largement suffisant pour commencer une veille et la poursuivre de manière organisée.

Si vous êtes dans une grosse structure ou si les moyens « pour mettre le paquet » sont à votre disposition, vous pouvez voir plus grand et investir dans les outils payants cités ci-dessus.

Les E-books

Rédiger son cahier des charges

Tout ce qu’il faut pour bien s’entendre avec son prestataire

Google Data Studio

Faîtes parler vos données !

Tests de connaissances

Newsletter 5Min/mois

Recevez notre newsletter pour consulter l’essentiel du marketing.

Articles pouvant vous intéresser

Comprendre Data Studio en 5 minutes

Comprendre Data Studio en 5 minutes

ous devez présenter des rapports de vos données présentes sur une application ou sur un tableur (Excel ou Google Sheet) de manière régulière ? Laissez tomber les PowerPoint et adoptez Data Studio....

6 Commentaires

  1. Mention

    Bonjour Lisette,
    Nous sommes heureux de faire partie de votre liste de recommandation!
    Nous restons à votre disposition pour toute question: @mention.
    L’équipe Mention.

    Réponse
    • Lisette

      De rien. Quand outil réel il y a, autant le dire. Par contre, j’ai constaté que vous avez réduit le nombre de requêtes dans la formule gratuite et c’est regrettable pour la personne qui teste avant achat. On n’a pas vraiment l’occasion de constater la puissance de votre produit, n’y même d’apercevoir les améliorations/ajouts de fonctionnalités de vos montées de version.

      Réponse
  2. Risticoni charlotte

    Bonjour nous réalisons une étude documentaire sur le marché de la lingerie féminine en France dans le cadre de nos études. Nous faisons face à un problème de taille, notre professeur nous a dit que les segments cibles étaient a mettre en relation avec la partie de l’offre du coup nous ne savons plus quoi mettre dans la partie qui traite la demande. Pourriez-vous nous éclairer ?

    Réponse
    • Lisette

      Votre professeur vous a donné un indice pour vous faciliter le travail. S’il vous perturbe, oubliez-le et faites ce que vous vouliez faire au départ. Ensuite, reprenez ce que vous a dit votre professeur. Et là, si votre travail initial est correct, je pense que vous comprendrez l’aide qu’il a voulu vous apporter.
      Vous comprenez bien que je ne pas faire le devoir à votre place… 😉

      Réponse
  3. Rosa TRAN

    Bonjour, je suis en train de faire une veille concurrentielle et mon chef m’a demandé de trouver une meilleure solution pour structurer, sourcer et restituer cette veille et pour la partager efficacement, facilement avec les collaborateurs. Du coup, les outils que vous avez proposés sont très bien. Mais je comprends toujours pas comment est la veille concurrentielle? quel est son format quand je la fais par ces outils? comment elle s’automatise? Pourriez-vous me donner un exemple concret et un tutoriel pour ça?
    Merci beaucoup !

    Réponse
    • Lisette

      Bonjour,
      Les outils proposés sont ceux du recueil d’informations. Pour la diffuser et la stocker, pour ma part j’utilise le mail hebdo avec un bref résumé de l’article et un lien hypertexte vers l’article ou le document. Mon mail contien en général moins de 10 articles intéressants/pertinents. Ce mail du vendredi est apprécié parce qu’il permet d’être consulté (ainsi que les liens) en cas d’attente, tranquille chez soi le we ou au bureau le vendredi AM ou en début de semaine… Si je repère des documents ou articles qui risquent de disparaître de la toile ou dont l’information contenue est essentielle, j’enregistre une copie sur le réseaux.
      Le contenu des mails et ces documents sont répertoriés dans un fichier Excel avec les liens (soit vers le réseau ou vers le site où se situe l’article). Dansle fichier, j’ai les colonnes : Dates/ Entités concernées / Sujets / mots clés / résumés / liens
      Mais, je pense que d’autres personnes pourront voous apporter aussi leur expérience.
      Bonne semaine

      Réponse

Soumettre un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Avertissement : L’url du site web ne sera pas affichée dans le commentaire et toute url placée dans le commentaire sera systèmatiquement effacée avant sa publication.

Pin It on Pinterest

Share This