Comment installer WordPress sur OVH ?

par | Mis à jour le 12/05/2022 | Publié le 19/01/2014 | Comment créer son site avec WordPress ? | 5 commentaires

Mots-clés : MySQL | WordPress (CMS)
Résumé : Pour installer Wordpress sur OVH votre serveur mutualisé OVH, en installant vous-même ou pas votre base de données MySQL. Nous vous proposons 2 méthodes d'i ...

Vous souhaitez installer le CMS WordPress sur OVH, votre hébergement (serveur mutualisé). Pour cela, vous disposez de 2 méthodes : celle où vous utiliserez l’assistant d’OVH ou celle dit « manuelle ».

Avertissement (23/11/2018) : nous vous recommandons de bien vous renseigner sur les pratiques commerciales et la qualité technique (en particulier du support) d’OVH avant de souscrire à une prestation chez cet hébergeur.

Installer WordPress sur OVH avec l’assistant

Avec cette méthode, vous aurez besoin :

  • de vos identifiants pour vous connecter au Manager OVH,
  • du nom de votre base de données MySQL préalablement créée (Si vous n’avez pas de base existante, il faut en créer une. Vous trouverez dans ce tutoriel, le mode opératoire pour sa création).
  • du mot de passe de la base de données.

Commençons…

  • Rendez-vous sur le Manager OVH et saisissez vos identifiants pour vous connecter.
  • Dans la page d’accueil, si vous avez plusieurs domaines, sélectionnez dans le menu de gauche ou en haut de page, le domaine concerné.
  • Sélectionnez ensuite dans le menu de gauche, l’option Mutualisé/Hébergement.
  • Dans l’écran Hébergement qui s’est affiché, sélectionnez Gestion des modules dans la catégorie Services WEB.
Panneau administration
  • Dans l’écran suivant, cliquez sur Ajouter.
  • Dans ce nouvel écran, vous avez toutes les applications « prêtes à installer » proposées par OVH. Sélectionnez WordPress.
    Vous noterez que la version proposée n’est pas la dernière. Ceci n’est pas un problème, vous pourrez mettre à jour la version après l’installation.
L'assistant Gestion de modules WordPress d'OVH
  • Dans la partie Configuration, indiquez quelle sera l’adresse du site (celle de la page d’accueil). Par défaut, OVH rajoute wordpress3. Vous pouvez supprimer cette expression sinon votre site sera à l’adresse http ://monsite.com/wordpress3.
  • Sélectionnez la langue de la version de WordPress (français ou anglais).
  • Dans la partie Configuration de la base de données, cliquez sur le lien Cliquez ici pour activer le mode avancé.
  • Sélectionnez ensuite Installer mon module sur une base déjà existante et sélectionnez la base de données existante sur votre hébergement.
  • Sélectionnez la base dans le menu déroulant Base et saisissez son mot de passe.
    Si vous n’avez pas de base existante, il faut en créer une. Vous trouverez dans ce tutoriel, le mode opératoire pour sa création.
  • Je vous déconseille fortement d’utiliser la base gratuite (Installer mon module sur une base gratuite limitée) pour un site web.
  • Validez. Un message de couleur verte apparaît. OVH crée votre base.
    Quelques minutes plus tard, vous recevez dans votre BAL, un Email de la part du support d’OVH contenant votre identifiant, votre mot de passe et URL pour accéder à l’administration WordPress de votre site.

Installer WordPress sur OVH « manuellement »

Pour ce type d’installation, vous allez avoir besoin :

  • du Pack WordPress à télécharger sur le site officiel (https://fr.wordpress.org/), en version française,
  • d’un serveur Apache qui vous est fourni par OVH,
  • une base de donnée disponible (Si vous utilisez déjà la base de données installée par OVH pour une autre application, vous devez en créer une nouvelle. Vous disposez de notre tutoriel si besoin),
  • d’un client FTP (voir notre tutoriel pour l’installer),
  • D’un logiciel de texte comme Notepad++ (gratuit et disponible ici).

Télécharger le pack WordPress en français ou en anglais

Tutoriel : comment convertir WordPress en version française ?
  • Sur le site officiel WordPress francophone, téléchargez le pack WordPress.
  • Choisissez le format souhaité (Zip ou tar) sur la ligne de la version désirée. Lorsque le téléchargement est terminé, dé-zippez le fichier.

Installez les fichiers WordPress sur le serveur distant

  • Ouvrez l’application Filezilla et connectez-vous à votre serveur distant (tutoriel).
  • Supprimez les fichiers déposés par OVH dans le dossier www. NE SUPPRIMER PAS le dossier www.
  • Transférez l’ensemble des fichiers WordPress (copie d’écran ci-dessus) sur votre serveur distant, dans dossier www.
  • Ouvrez l’application Notepad++ et créez un nouveau fichier que vous nommez htaccess.
  • Insérez dans ce fichier le texte suivant : SetEnv PHP_VER 5.
  • Enregistrez et transférez-le aussi dans le dossier www de votre serveur distant.
  • Renommez alors le fichier par .htaccess (sans oublier le point devant). Ne renommez pas le fichier directement sur votre ordinateur.

Installer votre site

configuration de WordPress

Munissez-vous des éléments concernant votre base de données (nom de la base, identifiant, mot de passe, hôte de la base de donnés (serveur)) et rendez-vous à l’adresse de votre site.

La page WordPress pour lancer l’installation s’affiche.

  • Cliquez sur le bouton. Sur l’écran suivant, saisissez les éléments que vous avez rassemblé dans les champs dédié.
Configuration de WordPress exemple
  • L’adresse de la base de données correspond à votre serveur (exemple : mysql5.1.start).
  • Par défaut, le préfixe WordPress est wp_. Vous devez le modifier pour limiter les intrusions sur votre base.paramétrages site
  • Validez votre saisie et continuez l’installation en cliquant sur le bouton Envoyer.
  • Complétez le nouveau formulaire Informations nécessaires. Renseignez un identifiant (ne prenez pas Admin pour plus de sécurité) et un mot de passe.
  • Indiquez une adresse Email qui sera utilisée par WordPress pour l’administration du site.
  • Cochez Demander aux moteurs de recherche de ne pas indexer ce site le temps de « monter » votre site.
  • Cliquez sur le bouton Installez WordPress.
  • WordPress est installé. Vous êtes redirigé vers la page de connexion à l’administration WordPress de votre site.
  • Saisissez votre login et votre mot de passe pour accéder à cette administration.

Les théories du marketing

Sociologie, psychosociologie, psychologie des foules, … Les origines du marketing

Les outils du marketing

Les outils d’hier et d’aujourd’hui du marketing

E-book à télécharger

Articles pouvant vous intéresser

5 Commentaires

  1. soulfree

    bonjour,
    il ne fat pas conseillé le module d’un hébergeur, celui d’OVH, ne donne pas un accès direct à la base de données, il faut installer sur FTP phpmyadmin, pour y accéder, de plus de nombreux bugs sont constatés à la suite de mise à jour de WordPress avec le module.

    Réponse
    • Lisette

      Bonjour,
      Je suis navrée, mais je dois vous contredire.
      – Après installation d’un module, vous pouvez accéder à votre base si vous avez choisi la base de votre hébergement et non celle gratuite durant l’installation.
      – Il n’est pas nécessaire d’installer phpAdmin pour accéder à votre base sur OVH, après la mise en place d’un module. Je vous invite à consulter le mail reçu lors de la création de votre hébergement.
      – Enfin, il est vrai qu’il y a une rumeur (le fameux « on ») à propos d’une mauvaise installation des modules. Pour ma part, je travaille avec OVH depuis 2006, avec parfois l’utilisation des modules. Je n’ai jamais eu de problème sur la bonne 50aine de sites simples que j’ai installé comme cela. N’ayant donc pas constaté le problème personnellement, ni eu des retours directement de professionnels ayant eu des soucis, je ne peux pas déconseiller les modules. C’est simple pour des débutants et a priori, ça fonctionne.
      Et si vous rencontrez des problèmes, un simple ticket au support suffira à faire corriger l’erreur : c’est aussi du vécu. D’ailleurs, leur support est un peu débordé en ce moment (une semaine de délai pour une réponse).
      A bientôt

      Réponse
  2. jean faure

    Bonjour,
    je suis d’accord avec soulfree, il ne faut pas installer le module d’ OVH et une pointure de WordPress en avait un article (lumieredelune) en juin 2014.
    Ce n’est pas une rumeur, mais un fait, je connais aussi, j’ai un site depuis 2003.
    Mais cela vaut pour tous les hébergeurs, les modules ou applications ou 1clicks, tout cela est à proscrire, il ne faut que faire des installations manuelles !
    Sur le forum de WordPress-fr.net, des membres ne pouvaient pas accéder à leur base de données, ils ont dû installer phpmyadmin sur leur FTP pour y accéder, je suppose que les gens ont pris la base gratuite ! Le débutant ne sait pas qu’ils ne doit pas faire ça.
    Certains membres ont des soucis avec des plugins, fonctionnement intermittents ou incorrects, dès qu’ils ont fait une installation au propre sans module tout à fonctionné normalement.
    Là aussi du vécu.

    Réponse
    • Lisette

      Bonjour,
      Merci pour ces précisions (article de lumière de lune) qui manquaient dans le commentaire de Soulfree. Il est important d’expliquer pourquoi plus que de dénoncer. C’est le principe de Lisette Mag’ : expliquer la démarche et le pourquoi du choix d’un champ ou d’une action pour laisser le lecteur décider et être responsable de ses choix. On l’oublie souvent quand on a le nez dans le guidon… Et c’est qui manque dans beaucoup de tutoriels.

      Réponse
      • Lisette

        Bonjour,
        Après réflexion et discussions avec de grands débutants sur WordPress qui le sont un peu moins aujourd’hui, installer le module d’OVH en sachant qu’il fallait un jour refaire proprement leur installation a fait partie de leur formation (autodidaxie : ce sont des personnes qui se sont formées seules avec le soutien de copains) sur WordPress. Cela leur a permis d’abord de ne pas trop s’inquiéter des notions de base (et de ne pas être dégoutés/perdus avant de commencer) et de prendre en main WordPress et de son administration en ligne (SEO, redirection, htaccess, etc.). Par la suite, du fait de problème dûs à cette installation ou parce qu’ils ont voulu mettre les mains dans le cambouis, ils ont pris le temps d’apprendre à faire une sauvegarde, de choisir un plugin de backup, d’administrer un peu leur base SQL et de faire une installation propre…
        Alors je persiste et je signe. Si vous débutez, faites comme bon vous semble et en connaissance de cause. Même ceux qui poussent des hauts cris concernant les installations des hébergeurs ont utilisé un jour ces modules (c’est d’ailleurs comme ça qu’ils ont constaté les problèmes que cela pouvaient engendrer). Cette « erreur » les a formé… Non ?
        Merci à ceux qui ont provoqué ce débat et ceux qui l’entretiendront ensuite 😉

        Réponse

Soumettre un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Avertissement : L’url du site web ne sera pas affichée dans le commentaire et toute url placée dans le commentaire sera systèmatiquement effacée avant sa publication.

Pin It on Pinterest

Share This