Non, pas “c’est O”, mais SEO, acronyme de “Search Engine Optimisation” ou si vous préférez “optimisation des moteurs de recherche” en français. Cela ne vous dit pas grand chose non plus ? Alors découvrons ensemble ce qu’est le SEO, à quoi ça sert et en quoi cela peut être important pour vous.

C’est quoi le SEO ?

Le SEO, c’est un ensemble de techniques et de méthodes pour améliorer le positionnement de son site dans les résultats des moteurs de recherche lorsqu’un internaute fait une requête via un mot ou une expression (qu’on appelle “mot-clé”). Le but est d’apparaître dans les premiers résultats de la première page. En clair, il s’agit d’adapter vos pages aux exigences des moteurs de recherche, et en particulier Google qui domine le marché.

Dans le cas où ce mot-clé est très convoité, il est difficile de rivaliser avec des sociétés qui ont des moyens financiers pour employer des ressources qui leur permettront de se positionner dans ces premiers résultats de la 1re page. On peut alors choisir de se positionner dans les premiers résultats des pages suivantes, c’est aussi efficace, voir plus intéressant selon la dernière étude américaine sur le sujet. Je vous engage à lire notre article sur le mythe de la première page.

Pour bien se comprendre, prenons un exemple concret. C’est l’été et je prépare mes vacances durant cette période de solde. Je souhaite acquérir un maillot de bain orange pour la plage. Dans le champ de recherche, je saisis donc l’expression “maillot de bain orange” pour trouver un site qui propose ce type de maillot de bain.

Résultats de recherche : titre et description

Regardons d’abord comment se présente une page de résultats, par exemple sur Google (quel hasard !).

Résultat de recherche Google

En haut, dans l’entête, le champ de saisie où j’ai inscrit ma requête “maillot de bain orange”. Les résultats de recherche apparaissent sous les liens sponsorisés et les visuels référencés par Google. Regardons maintenant comment sont présentés les résultats de recherche.

SEO description d'un résultat de recherche

Notre expression de recherche apparait en gras dans les résultats. Nous retiendrons que le moteur utilise le titre de la page et la méta description (entre autres) pour rechercher les pages concernant l’expression “maillot de bain orange”. Pour que les pages de votre site soient correctement référencées, elles doivent donc comporter un titre et une méta-description comprenant le mot-clé. Si vous n’avez pas la possibilité de personnaliser votre méta description, c’est le premier paragraphe du contenu de votre page qui doit contenir ce mot-clé. En effet, quand la méta description est absente, c’est ce premier paragraphe qui est pris pour remplacer celle-ci.

Pour information, Google reconnait les déclinaisons d’un mot dont le pluriel.

Les chemins de traverse pour rivaliser avec les plus gros

Regardons maintenant la liste de résultats de la première page :

SEO liste des résultats de recherche de la première page

Vous pouvez constater que les dinosaures occupent la première page et les suivantes…

Donc, quand on n’a pas les moyens pour du SEA (référencement payant : Search Engine Advertising), il est dans votre intérêt de soigner vos pages et d’établir une stratégie des chemins de traverse pour vous positionner sur des expressions moins convoitées… Car, même s’ils ont des moyens, ces dinosaures ne peuvent se positionner sur une multitude de mots-clé ! A vous de réfléchir… Stratégie de mots-clés, stratégie de contenu, stratégie de localisation…

Il existe des outils pour vous aider à trouver des mots-clés tels que Google Trends, Google Adwords… Il existe même un outil pour trouver les erreurs couramment réalisées par les internautes !

La boucle infernale du référencement

Plus vous êtes bien positionné, plus vous avez l’opportunité d’augmenter le trafic sur votre site (visites sur votre site). Plus vous avez de visites et plus les visiteurs s’attardent sur votre site, plus votre positionnement grimpe dans les résultats de recherche : CQFD ! Bref, il faut faire venir vos visiteurs sur votre site, mais aussi les inciter à y rester. Ainsi, après voir soigné vos titres et votre méta description (ou 1er paragraphe), il faut aussi soigner vos contenus.

Le blog est souvent le bon moyen pour atteindre ces objectifs : avant d’avoir recours à un prestataire, les internautes se renseignent ou même consultent pour essayer de faire eux-mêmes. C’est souvent en constatant la complexité ou le “mieux-fait” qu’ils opteront pour un prestataire. Si c’est vous, c’est encore mieux.

Ainsi, n’hésitez pas à parler de votre métier, révélez des secrets de Polichinelle, n’hésitez pas à montrer la difficulté de la tâche ou le temps nécessaire dans des articles thématiques.

La difficulté du blog et de la génération de contenu, ce n’est pas le premier article ou trouver un sujet… C’est la régularité ! Un article par semaine est le bon rythme pour un indépendant (déjà généralement bien occupé, ou alors il faut penser à se remettre en question) et une TPE. Vous constaterez alors l’effet poussoir dès le premier mois. Vous souhaitez remonter plus vite, à vous d’augmenter le rythme !

 

En bref et pour faire simple, on retiendra que pour apparaître sur le web, faire un site ne suffit pas. Il faut soigner le titre et la méta description de ses pages, créer des contenus pertinents pour les internautes que vous ciblez et établir une vraie stratégie afin de ne pas s’éparpiller.

Vous doutez ? Encore cette semaine, je me suis amusée à saborder mon référencement durant 3 jours. Le couperet est tombé, je me suis retrouvée en fin de 3e page sur mes principaux mots clés après le passage du robot de Google… Le verdict de Google ne pardonne pas !