Paid, Owned et Earned Media : de quoi s’agit-il réellement ?

Marketing

Dans un monde où le numérique est en constante évolution, les professionnels du marketing doivent s’adapter et maîtriser divers canaux de communication. La stratégie POEM (Paid Media, Owned Media et Earned Media) permet aux marques d’optimiser leur visibilité et leur image auprès de leurs consommateurs en combinant ces trois types de médias.

Paid Media : investir pour se faire connaître

Le Paid Media concerne l’espace publicitaire que la marque doit payer pour promouvoir son image et ses produits, peu importe le canal de communication utilisé. Il peut s’agir de publicités classiques, de publications sponsorisées, de partenariats ou encore de campagnes d’influence payantes. Ce type de média permet à la marque de contrôler le contenu et la diffusion de ses messages pour atteindre des objectifs précis tels que l’augmentation de la notoriété ou la génération de trafic sur un site web ou point de vente.

Inclure une liste de supports de publicité classique :

  • Affichages publicitaires urbains
  • Encarts dans les journaux et magazines
  • Publicités télévisées ou radios
  • Flyers ou catalogues distribués par courrier

Owned Media : exploiter ses propres canaux de communication

Le deuxième pilier de la stratégie POEM, l’Owned Media, fait référence aux canaux de communication détenus et contrôlés par la marque. Il s’agit notamment du site web de l’entreprise, des réseaux sociaux, des newsletters, du contenu éditorial (blog, articles) et des vidéos promotionnelles. Ce type de média est considéré comme un mode Pull où le contenu est maîtrisé par la marque, mais sa diffusion est moins garantie, car elle dépend de la volonté des consommateurs à visiter le site web ou se rendre en point de vente.

Exemples de supports Owned Media :

  • Site internet de la marque
  • Blog entreprise
  • Réseaux sociaux (Facebook, LinkedIn, Instagram, etc.)
  • Newsletter et emailing

Earned Media : tirer profit de la communication spontanée autour de sa marque

Enfin, le troisième élément de la stratégie POEM, l’Earned Media, englobe tous les contenus liés à la marque qui ne sont pas produits ou contrôlés par celle-ci. Ce type de média devient de plus en plus important avec la transformation digitale et influence grandement la valeur d’une marque. Les avis de consommateurs sur les sites spécialisés, les commentaires publiés sur les réseaux sociaux ou encore les posts d’influenceurs non payés par la marque font partie de cette catégorie.

L’avantage principal des Earned Media réside dans leur objectivité perçue par les consommateurs, qui accordent davantage confiance à ces contenus qu’à ceux produits directement par la marque. Il est donc essentiel pour les marques de surveiller constamment ce type de contenu afin d’éviter des impacts négatifs sur leur image et de détecter rapidement les signaux d’alerte permettant d’anticiper des crises potentielles.

Exemples d’Earned Media à suivre :

  1. Avis et évaluations de consommateurs
  2. Commentaires et posts sur les réseaux sociaux
  3. Articles et critiques publiés par des influenceurs non payés ou des experts du secteur
  4. Bouche-à-oreille et recommandations entre utilisateurs

Pourquoi intégrer la stratégie POEM dans sa communication ?

Réussir sa communication implique désormais de maîtriser et d’intégrer au mieux les trois types de médias que sont le Paid, l’Owned et l’Earned Media. Chacun de ces canaux présente ses avantages et ses inconvénients, mais c’est en combinant leurs forces que vous pourrez :

  • Maximiser votre visibilité auprès de vos consommateurs
  • Gagner leur confiance et améliorer votre image de marque
  • Développer une relation durable avec vos audiences grâce à un engagement communautaire fort

En conclusion, adopter une stratégie POEM bien pensée et adaptée aux spécificités de votre entreprise est devenu indispensable pour réussir dans un environnement numérique en perpétuelle évolution.