La rédaction d’un article Web destiné à une publication en ligne a ses règles. Elles sont bien différentes de celle de la presse Print – sur support papier. Commençons par le commencement et intéressons-nous d’abord au titre de l’article afin aussi d’optimiser son référencement.

[review] Article révisé le 24 janvier 2020

Régles générales

Sur le web, il ne s’agit pas de faire un mot d’esprit ou de trouver une expression choc. Dans le cadre de l’article en ligne, le titre est un des éléments qui contribue au référencement, il faudra donc s’intéresser aux exigences de Google dans ce domaine, mais aussi respecter ce que l’on a défini dans la stratégie globale de référencement du site.

Entre la chasse au clic avec un titre racoleur et optimiser son référencement, la rédaction du titre de l’article relève presque de la sorcellerie dans le domaine de la presse en ligne. Pour un blogueur, le choix est sans appel : il faut privilégier le SEO du titre.

Que souhaite Google à propos du titre dans ses commandements ?

Google modifie encore les régles du référencement avec Hummingbird

Quel que soit le moteur de recherche, le titre est l’un des éléments principaux dans l’optimisation du référencement d’une page et le premier élément lu par l’internaute lorsqu’il parcourt la liste de résultats de recherche. Dans ses recommandations, Google préconise de :

  • créer des balises <title> uniques pour chaque page,
  • utiliser des titres courts, mais descriptifs.

Ces conseils sont à respecter scrupuleusement car les moteurs de recherche (et particulièrement Google) n’aiment pas les doublons : chaque page doit donc avoir un titre (et un contenu quasi-unique à défaut d’unique). C’est aussi une bonne discipline pour travailler son référencement et se positionner sur plusieurs mots-clés.

Un titre court permet à l’internaute de visualiser entièrement celui-ci car le nombre de caractères est limité (70 caractères). Dernier conseil, épurez vos titres de mots polluants tels que « de », « et », « le », « la »…

Choisir son mot-clé principal en fonction de sa stratégie SEO globale

Lors de la définition de votre stratégie de référencement, vous avez défini une ou des thématiques de mots-clés de qui doivent développer votre visibilité sur la Toile dans votre domaine. Le titre de votre article doit s’inscrire dans l’une de ses thématiques.

La longueur de votre titre dépendra aussi de la position concurrentielle de votre expression-clé sur le Web. Si vous avez identifié qu’elle est fortement utilisée, placez-la au début du titre.
Exemples
– Le cas d’un organisme de formationUn centre de formation basé à Paris et proposant des formations commerciales pourra, par exemple, avoir choisi comme mots-clés : fidéliser, prospecter.
Un article intitulé « Comment prospecter et fidéliser ? » s’impose comme d’autres intitulés tels que suit : « prospection et fidélisation au service de votre réussite », « prospection, fidélisation : kesako ? »
Si ce centre souhaite mettre l’accent sur ses formations en région parisienne, il pourra ajouter l’expression « Paris ». Exemple : « Formation Paris : comment prospecter et fidéliser ? »

Aller plus loin pour optimiser son référencement…

Le bon titre, s’il est important, doit surtout être accompagné par un contenu fourni (300 mots minimum) et intéressant pour les internautes, comprenant des liens internes et externes (netlinking) optimisés.

Avant de mettre en ligne votre page ou votre article, assurez-vous que le résumé (la description de la page) comporte l’expression-clé, ainsi que des synonymes. Dernière chose : l’url (créée généralement à partir du titre) ne doit pas contenir de termes tels que « de », « et », « le », « la »…

En conclusion, si le titre est très important pour le bon référencement de votre article, il l’est tout autant que d’autres éléments (nombre de mots, intérêt du contenu..) qui permettront à votre page/article de figurer parmi les premiers résultats des mots de recherche.