Comment se faire connaître sur le web quand on sait qu’il existe plus de 698 millions de sites sur le web, en 2013 ?

Maîtriser le fonctionnement des moteurs de recherche est essentiel pour l’utiliser à bon escient selon votre commerce et vos cibles. Même si vous confiez la mission de votre référencement à un prestataire, en maîtriser les bases est une nécessité pour éviter de « vous faire balader » comme malheureusement je le constate auprès d’amis nouveaux entrepreneurs ou entrepreneurs aguerris qui veulent investir dans le marketing digital.

Qu’est-ce qu’un moteur de recherche ?

Un moteur de recherche est une application qui vous permet d’obtenir des résultats (pages web, vidéos, images, fichiers…) d’après des mots-clés que vous avez saisi. Des sites présentent uniquement cette fonctionnalité. C’est le cas de Google, Bing, Yahoo, AOL, Baidu, Yandex ou Ask, par exemple.
Ces sites utilisent un programme de recherche appelé communément robots, bots, spiders, crawlers ou agents. Ces programmes qui indexent aussi les pages pour fournir ensuite les résultats, sont aujourd’hui très élaborés. Les algorithmes (formules de recherche et d’indexation) prennent en compte les mots-clés que l’internaute a saisi, mais aussi votre localisation, l’heure, ses recherches précédentes…
Comme chaque internaute n’est pas situé au même endroit et n’a pas le même historique de recherche, comme il ne fait pas forcément la même recherche au même endroit, à la même heure, etc… Les résultats pour une même expression (mots-clés) peuvent variés légèrement d’un ordinateur à un autre ou à un jour d’intervalle. C’est pourquoi quand on parle de positionnent de votre site dans les résultats des moteurs de recherche par rapport à une expression, on parle de positionnement moyen.
A noter aussi que certains moteurs de recherche sont spécialisés. Vous pouvez retrouver la liste d’une grande partie des moteurs de recherche sur Wikipédia.

Qui utilise les moteurs de recherche ?

Les études indiquent qu’environ 85% des internautes utilisaient un moteur de recherche en 2013. En France, Google search et Google Images sont les moteurs les plus utilisés (73,1% d’utilisateurs), même si aujourd’hui de nombreux internautes s’en détournent du fait de la mise en évidence du non-respect de la vie privée par ce protagoniste. Cependant, il écrase toujours ses concurrents. Viennent ensuite Ask, bing et Yahoo.

Moteurs de rechercheReach en 2013 (nb utilisateurs)
Google73.1%
Google Images44,1%
Ask19,2%
Bing13,7%
Yahoo11%

On sait aussi que plus le niveau de formation, le revenu du foyer, le débit de connexion sont élevés, plus l’internaute aura tendance à utiliser un moteur de recherche. Les jeunes ont aussi plus nombreux à y avoir recours.
Sûrement du fait de leur ancienneté, on sait aussi que Bing (Microsoft) et Yahoo ont davantage d’attrait pour les personnes plus âgées et les femmes.

Sur quel moteur de recherche faut-il axer son positionnement ?

Cela peut paraître compliqué, mais en fait, c’est très simple : Google et Yahoo génère les résultats des moteurs de recherche Ask et AOL. Et depuis 2010, Bing gère une partie des recherches de Yahoo !
Ainsi, vous pouvez vous n’avez plus qu’a vous concentrer sur Google et Bing. Et comme Google est utilisé par plus de 73% des internautes… : CQFD !

Et la première page, alors ?

Vous avez dû recevoir l’un de ces mails qui vous promet d’apparaître dans les 3 premiers résultats des résultats de Google ou de vous référencer dur des centaines de moteurs de recherche… Ces mails sont du même ordre que ceux qui vous annoncent l’héritage important d’un oncle africain ! Sans hésitation, déclarez en spam ces courriels : non seulement vous risquez de dépenser une somme importante pour finalement être classé sur un mot-clé rarement utilisé, et être inscrit sur des annuaires ou moteurs de recherche mineurs qui risquent de nuire à votre référencement !
Et pour réduire un peu la pression, avant de vous échiner à apparaître sur la première page des pages Google, sésame déclaré du SEM, sachez qu’un étude réalisée aux US :

  • 60 % des clics des internautes ont lieu sur les 3 premiers résultats de chaque page,
  • le résultat en première position obtient uniquement 36.4% des clics !

Source : Optify – 2010
Ainsi, même s’il reste important d’être dans les 3 premières pages, le sésame est davantage d’être en haut de l’une d’elles, dans les 3 premières positions.