Il est maintenant temps de bâtir votre questionnaire d’enquête : vous avez rédigé vos questions et contrôlé leur formulation.

Il vous faut envisager maintenant la mise en forme globale du questionnaire d’enquête. L’objectif est de distribuer avec logique les questions dans le document. Comment fait-on ? N’inventez rien et consultez les conseils ci-dessous. La mise en forme du questionnaire nécessite un peu de connaissances et de la réflexion.

Précédent

Article révisé le 22 janvier 2020

Ordre des questions dans le questionnaire d’enquête

La durée du questionnaire d’enquête ne doit pas dépasser plus de 10 minutes, ce qui équivaut à limiter votre questionnement à une vingtaine de questions (grand maximum).

Au-delà de 10/15, en fonction du type de questions, vous risquez de perdre l’attention de l’interviewé qui s’impliquera de moins en moins dans les réponses pour se débarrasser de votre présence au plus vite.

Profitez donc de la mise en forme du questionnaire et en particulier, du classement des questions, pour faire le tri. Est-ce que vos questions vous apportent de vraies réponses ? Ne sont-elles pas redondantes ?

Ensuite, pour commencer la mise en forme du questionnaire, regroupez les questions dans des thématiques auxquelles vous donnerez un titre explicite. Vous les ordonnancerez en partant du thème général au thème particulier (certains préconisent le contraire – En fait, cela dépend de la nature (intrusif ou non) du questionnement). Ensuite, occupez-vous de la question filtre, du bloc d’identification du sondé, de l’introduction et de la conclusion.

Mise en forme du questionnaire d'enquête

La question filtre

La « question filtre » est un point important dans la mise en forme du questionnaire.

Placée en 1er lieu pour débuter le questionnaire d’enquête après l’introduction, cette question sert à différencier deux sous-populations (ou plus) dans la population de l’échantillon et à comparer leur réponse. Pour comprendre l’intérêt de cette question, je vous invite à consulter l’article « Taille de l’échantillon, marge de sécurité et intervalle de confiance« .

Exemples

– En général, vous diriez à propos de nos services que vous êtes : satisfait – insatisfait
Ainsi, vous pouvez comparer les réponses des personnes qui sont satisfaites de vos services et celles des personnes qui ne le sont pas.

– Depuis combien de temps utilisez-vous nos services ?
Vous pouvez ainsi constituer comme groupes de comparaison, les nouveaux clients (moins de 12 mois), les clients acquis (entre 1 et 5 ans) et les clients fidèles (+ de 5 ans).

Lire la suite