Article révisé le 13 mai 2017

Dans le questionnaire d’enquête quantitative, la formulation des questions contribue à rendre l’étude pertinente et les résultats proches de la réalité.

Précédent

Nous l’avons vu dans la partie précédente, la formulation ne doit pas induire la réponse, ni être trop intrusive. Reste à savoir comment poser la question et connaître quelles sont ses qualités requises pour obtenir la bonne réponse, exploitable facilement.

Les types de questions du questionnaire d’enquête quantitative

Les questions fermées

Les questions fermées à réponse unique

Dans votre questionnaire d’enquête, vous imposez des réponses et l’interviewé doit respecter le cadre donné. Vos suggestions de réponse peuvent aussi être binaires (ou dichotomiques) : oui/non. N’oubliez pas d’ajouter la consigne “1 seule réponse possible” par exemple. Veillez aussi que les suggestions de réponses ne soient pas redondantes.

Exemples

– Quel moyen principal de transport utilisez-vous pour votre trajet entre votre domicile et lieu de votre travail ?
1 seule réponse possible
La voiture – La moto – Le car (car d’entreprise-bus-tramway) – Le train (RER-TER-Métro) – Le vélo – Vos jambes – Télétravail – Autre…

– Utilisez-vous votre mobile pour consulter les sites Météo ?
1 seule réponse possible
Oui – Non

Avantages Inconvénients
– Réponse simple et spontanée pour l’enquêté.
– Simple à traiter lors du dépouillement des questionnaires.
– Traitement d’informations simplifié.
– Les réponses peuvent facilement être faussées s’il manque un item de réponse. Le choix “Autre” peut permettre d’éviter cette situation grâce à son champ de réponse libre.

Lire la suite…


N’hésitez pas à apporter votre expérience ou des compléments d’information en participant au forum.

Pour aller plus loin, réservez dès maintenant “Faire ses enquêtes quantitatives avec méthode” – 100 pages de conseils et d’astuces pour réaliser vous-même vos enquêtes de satisfaction et sondages (sortie en septembre 2019) – sur notre boutique.