L’affiliation a le vent en poupe. Il existe donc de nombreuses plateformes d’affiliation où vous pouvez lancer votre propre programme afin de rentabiliser le travail réalisé sur votre site. Reste à savoir quelle forme de plateforme est la plus intéressante pour vous

Il faut donc encore passer par une étude pour ajuster à votre situation, le choix d’une ou plusieurs plateforme(s).

Les types de plateformes d’affiliation

Les plateformes généralistes

Sur celles-ci, tous les types de sites quel que soit leur objet est accepté, ainsi que leur programme. Les plus renommées sont :


Tradedoubler, plateforme d'affiliation

Tradedoubler, le leader européen

Cette plateforme d’affiliation revendique plus de 600 programmes et 450 000 éditeurs sur l’Europe. Elle est considérée comme la meilleure du marché grâce à une présence sur 15 pays et une visibilité internationale, mais aussi le développement d’outils innovants ou non pour donner plus de moyens aux affiliés dans la promotion de leur campagne.

En pratique, Tradedoubler met à la disposition des utilisateurs des outils afin de valoriser de manière optimale le trafic et un système de rémunération basé sur les performances.

En optant pour cette plateforme, vous bénéficiez :

  • d’une interface d’administration étudiée pour une expérience utilisateur optimale et la gestion simple de l’affiliation,
  • d’outils pour optimiser l’affiliation,
  • des rapports sur les liens sponsorisés,
  • une boutique en ligne,
  • l’extraction de catalogue produits,
  • une assistance locale.

Cette plateforme est gratuite pour les affiliés. 

Site de la plateforme : https://www.tradedoubler.com/

Awin, plateforme d'affiliation


Awin

Cette plateforme d’affiliation est implantée aussi dans 15 pays et à une visibilité internationale. Elle revendique 211 éditeurs actifs et 15200 annonceurs.

Elle a mis en oeuvre une solution de tracking cross device permettant aux éditeurs d’être rémunérés par les annonceurs pour des transactions multi-terminaux. Elle propose aussi une solution d’attribution de bons de réduction avec ou sans code cookie d’affiliation pour améliorer les rémunérations des éditeurs. Enfin, l’éditeur peut être rémunéré selon différentes options définies par les annonceurs : Pay per influence, commision sur le panier, CPC, CPL ou CPD,.. Pour en savoir plus, vous pouvez consulter cet article sur leur système de paiement des éditeurs.

Public idées

Affilinet

Effiliation

Netaffiliation

Ex-Commission Junction : CJ Affiliate by conversant

Elles présentent aussi l’avantage d’avoir une interface en français.

Il en existe d’autres qui ne présentent pas d’interface en français, mais qui sont réputées :

  • Digital River
  • Avangate

Les plateformes spécialisées

L’avantage de ces plateformes, c’est que leurs éditeurs partenaires sont des blogs et sites de presse influents dans votre secteur. Vous n’avez donc pas besoin de vous lancer dans le pénible labeur du repérage/négociation/veille pour recruter les bons supports. La plateforme s’est chargée et se charge de cette mission.

Comment choisir la bonne plateforme ?

Il n’y a pas de « bonne » plateforme ! C’est comme le mariage, c’est une association. Votre programme fonctionnera s’il est attirant et que vous l’entretenez.

Cependant, vous constaterez vite que les plateformes d’affiliation sont des usines à gaz. Elles sont mal organisées, les instructions sont troubles (surtout pour ceux qui débutent), l’ergonomie laisse à désirer et le conseil inexistant. Bref, elles nécessitent beaucoup de patience lors de la création et des premiers ajustements !

Comment s’y prendre ?

Dans un premier temps, créez votre programme sur plusieurs plateformes, observez et ajustez. Si votre budget explose pour que le moyen soit efficace, il faudra revoir votre stratégie, soit en choisissant des plateformes plus modestes, mais moins gourmandes ou en recherchant vous-même vos éditeurs.

Si votre programme « prend » auprès des affiliés, il viendra le temps de négocier les frais auprès de la plateforme grâce à une mise en concurrence… Mais cela est une autre histoire…

Sachez cependant que suite aux recettes un peu « aléatoires » pour les éditeurs (et particulièrement les blogueurs) par rapport à leurs bilans Analytics, beaucoup en reviennent de leur association avec ces plateformes et préfèrent négocier directement avec les annonceurs. Il semblerait aussi que les commissions par clics et impressions n’ont plus la côte…