C’est quoi un échantillon ? Comment le constituer ?

Après avoir abordé l’objectif de l’enquête quantitative, il faut maintenant définir la population que l’on souhaite interroger. On l’appelle la “population mère”.

Article révisé le 21 janvier 2020

Précédent

Comme on ne peut pas interroger la terre entière, on restreint le nombre de personnes interrogées par un échantillon représentatif. Ainsi, on peut obtenir des résultats qu’on appelle une tendance, c’est-à-dire des résultats proches de la réalité.

Généralement, cette partie de l’élaboration de l’enquête n’est pas la plus appréciée parce qu’on l’associe aux mathématiques.

La population mère

La population mère pour établir un échantillon dépend du sujet précis de l’étude.

On n’a pas la même population mère si on veut connaître les pratiques des seniors ou celles des adolescents sur les réseaux sociaux, en France. De même, on n’interroge pas tous les adolescents ou tous les seniors, mais uniquement ceux qui utilisent les réseaux sociaux : CQFD* ! Donc, si je souhaite connaître les pratiques des adolescents français sur les réseaux sociaux, ma population mère sera les adolescents sur le territoire, possédant au moins un compte sur un réseau social.

Autre exemple : je suis commerçante. Je souhaite lancer une boutique en ligne de produits corporels et de beauté pour les personnes âgées. Je souhaite donc mesurer mon marché potentiel en France (pour commencer). Je vais alors interroger des seniors internautes, mais aussi les proches (filiation) internautes, sauf si mes produits sont trop intimes pour être achetés par ou avec des proches.

Dans les 2 cas, comme ces populations mères restent très importantes, il est nécessaire que je conçoive un échantillon représentatif.

* CQFD : C’est ce Qu’il Fallait Démontrer

Lire la suite…