Après avoir configuré le site, on poursuit la configuration côté Serveur avec la base de données Joomla, puis la relation avec le serveur. Ces 2 parties sont essentiels pour le bon fonctionnement de votre site d’abord et sa sécurité. Certaines options influencent aussi le référencement du site. Voyons tout cela en détail.

La base de données joomla

C’est quoi une base de données ?

La base de données est le lieu où tous les contenus (sauf les visuels) et les paramétrages de votre site sont enregistrés. Toute création, modification ou suppression est traitée par la base de données. 

Physiquement, c’est un tableur ultra-puisant composé de sous-tableurs. Des listes d’informations sont contenus dans des colonnes de tableaux comprenant une catégorie de données. Ces tableaux sont appelés des « Tables ». Chaque ligne des « tables » est un « enregistrement » de données. Les tables sont reliées entre elles par un élément identifiable.

Plus simplement et concrètement, la base de données est essentielle à votre site. Si une personne mal intentionnée ou débutante peut s’y connecter, c’est le début de la fin !

Paramètres de la base de données Joomla

Dans Joomla (comme dans tous les CMS), vous disposez d’un assistant pour configurer les informations de connexion de votre base de données Joomla lors de l’installation du CMS (voir les articles Installer Joomla en local et Installer Joomla chez un hébergeur. Vous disposez aussi d’une interface pour visualiser et modifier ces informations.

Vous n’avez donc pas besoin de vous rendre dans l’administration PhpMyAdmin.

Dans le menu Système, sélectionnez l’option Configuration. Cliquez sur l’onglet Serveur. Vous obtenez l’écran suivant à gauche :

Informations de la base de données Joomla

Vous retrouvez dans cet écran, les données que vous avez fournies lors de la création de votre site Joomla!. Ne touchez à rien, sinon votre site risque de ne plus pouvoir accéder à la base ou aux enregistrements et votre site ne s’affichera plus.

Réglage de l’e-mail

Cette partie concerne les Emails adressés par votre site. Cela peut être lors de la création d’un utilisateur ou lors d’une inscription à une newsletter par exemple.

Par défaut, l’envoi d’email est activé et vous retrouvez l’adresse email que vous avez mentionné lors de la création. Vous pouvez modifier cet email. Si vous avez mis celui du développeur pendant la phase de développement, vous pouvez mettre une autre adresse lorsque le site est en production (en ligne).

Vous pouvez ensuite régler le système d’envoi des email :

  • PHP Mail : c’est le système interne de Joomla!. C’est aussi le plus utilisé, car il est simple et fonctionne généralement très bien.
  • SENDMAIL : pour utiliser ce système, il faut qu’il soit mis à disposition par votre hébergeur, car il gérera l’envoi des emails. Renseignez-vous pour savoir si cette application est comprise avec votre hébergement et quelles sont ces caractéristiques. Ce mode d’envoi des emails vous fait dépendre des configurations de votre hébergeur.
  • SMTP : vous envoyez les mails par le biais d’un fournisseur de messagerie : Orange, Free, Gmail, etc. Vous dépendez aussi de leur configuration.

Si vous maîtrisez peu tout cela, je vous conseille de faire au plus simple : optez pour le PHP Mail de Joomla!. Par la suite, vous aurez moins de problème avec les extensions proposant l’envoi de Newsletters, etc.

Le serveur et Joomla

Qu’est-ce que le serveur Joomla et à quoi ça sert ? En fait, ce n’est pas un serveur dans le CMS, mais sa relation avec le serveur de votre hébergeur. Cette configuration est aussi importante pour la sécurité du site que pour son référencement. Mais pour faire un paramétrage optimum, il est nécessaire de connaître l’utilité des options.

  • Le dossier temporaire sert entre autres, à installer les extensions. Il n’est pas conseillé de modifier son chemin d’accès. Par défaut, ce dossier est accessible en écriture.
  • La compression GZIP permet de compresser les pages lorsque l’utilisateur demande leur affichage (et donc lance une requête au serveur). C’est utile si celui-ci a une connexion restreinte, mais cela ralentit aussi le serveur. Comme le cache, la compression GZIP ne doit pas être activée en phase de développement, pour les mêmes raisons.
  • Les rapports d’erreur, en revanche, doivent être activés lors de la phase de développement, mais pas en production. Le niveau Par défaut fournit les erreurs du fichier Php.ini. Si vous maîtrisez un peu le php, la gestion de base de données, etc. n’hésitez pas à choisir un niveau plus élevé.
  • Forcer le SSL : cette option permet de forcer l’accès du site avec le protocole HTTPS. Pour que cela fonctionne, il faut que la fonction SSL soit active sur votre serveur. Avant de l’activer en production, vérifiez auprès de votre hébergeur si vous avez accès à cette fonction. Notez toutefois que ce protocole est aujourd’hui indispensable : Google a annoncé qu’il n’indexerait plus les site en HTTP à compter de novembre 2020.

Configuration de la partie Serveur de Joomla

Localisation

Il s’agit d’indiquer le fuseau horaire dont dépend votre site. Par défaut, le Temps universel est activé. En gros, c’est le fuseau de votre serveur. Vous pouvez le positionner sur France ou le laisser sur Temps universel. Cependant, si vous choisissez cette dernière option, n’oubliez pas le décalage dans l’horaire pour vos publications ou autres fonctionnalités (réservations, etc.).

Paramètres FTP

De manière imagée, le FTP permet de communiquer avec votre hébergement (lieu de stockage des fichiers Joomla!) sur le serveur. En l’occurrence, cela peut vous permettre d’installer les extensions via cette FTP.
Vous devez choisir ici une stratégie de gestion de vos extensions : si vous les installer par le FTP, elles devront être désinstaller de la même manière. Vous pouvez aussi les installées par d’autres manières.
Pour ma part, j’ai toujours trouvé gênant d’indiquer ici les informations de mon hébergement. Je n’utilise pas cette stratégie.

Paramètres du proxy

Cette option est réservée aux développeurs. La gestion par Proxy est une fonctionnalité Métier.

Mise en garde

Ces paramétrages comme tous ceux de votre site sont enregistrés dans la base de données. Si vous faites des modifications dans la base de données sans savoir vraiment ce que vous faites, vous prenez le risque de faire « tomber » votre site. C’est à dire de le casser et qu’il ne s’affiche plus ni en front, ni par l’administration.

Ainsi, si vous suivez des tutos trouvés sur le Web, sur Lisette Mag ou ailleurs, je vous conseille fortement de faire les modifications décrites par ces notices sur votre site, après avoir fait préalablement une sauvegarde de votre base de données et des fichiers du site.


Pour aller plus loin : 

Le guide officiel pour les débutant Joomla!