Quels sont les acteurs autour du cahier des charges pour site internet ? Normalement, c’est le chef de projet qui rédige le cahier des charges. Encore faut-il que le chef de projet ai été officiellement nommé par le commanditaire ! Dans les petites structures, c’est souvent encore moins clair : le dirigeant et le responsable marketing se télescopent dans ce rôle. Le chef d’entreprise veut porter son image et finalement, prend souvent le rôle du chef de projet pour mieux contrôler ce qui est produit en front office. Le back du site (référencement, outils de suivi, etc.) deviendront plus tard (trop tard) sa préoccupation ou celle du chef de projet.

Qui rédige le cahier des charges ?

Dans ce futur couple à trois (commanditaire, chef de projet et prestataire) les rôles de chacun doivent être établis pour que cette prestation soit une réussite.

  • Le commanditaire : c’est lui qui passe la commande et qui est garant de la conformité des objectifs définis pour le projet. Il a un rôle de contrôle et de surveillance. Il peut aussi nommer le chef de projet.
  • Le chef de projet : il gère la bonne réalisation du projet et doit régulièrement rendre compte de son avancement par des indicateurs précisés en début de projet. Selon les consignes définies dans sa lettre de mission (ou équivalent), il rédigera le cahier des charges pour traduire techniquement ce qui est attendu pour le site Internet.
  • Le prestataire : il est l’expert et les ressources d’exécution. Il apporte au chef de projet son expertise dans les domaines qu’il ne maîtrise pas. Il pilote ses ressources et réalise les livraisons selon la planification et les consignes définies dans le cahier des charges. En aucun cas, il est le chef de projet pour votre structure et vous impose des obligations, en particulier lors de la rédaction du cahier des charges. Il peut vous apporter ses conseils, mais s’il vous impose des contraintes qui ne vous conviennent pas, n’hésitez pas à changer de prestataires.

Je vous conseille aussi de prévoir une relecture du cahier des charges par votre conseil juridique avant de le remettre à votre prestataire.

Comment rédiger le cahier des charges pour site internet ?

Il n’est pas nécessaire que le chef de projet soit webmaster ou un expert en informatique pour rédiger le cahier des charges. Il faut simplement définir ce que l’on souhaite comme résultat final précisément, mais en laissant aussi de la place au prestataire pour exprimer ses compétences et sa créativité. C’est d’autant plus vrai si vous n’avez pas encore élu votre prestataire. Un cahier des charges trop restrictif peut décourager les prétendants qui auraient l’impression d’être que des exécutants. Le cahier des charges n’a pas de définition formelle. Il s’agit d’un document rédigé généralement sur traitement de texte, d’un vingtaine de pages et comportant obligatoirement les sujets suivants :

  • Le contexte de la création ou de la modification du site,
  • Les interlocuteurs
  • Le site attendu (contenu, fonctions, liens, contraintes de référencement…) et ses objectifs,
  • Le planning de réalisation, les délais et échéance de livraison, les livrables,
  • Le budget,
  • Ce qui est apporté au prestataire…

Je vous détaille chaque partie du cahier des charges dans l’article suivant.