Qu’est-ce qu’un agent économique ? Quel est son rôle dans l’économie ? Où figure t’il dans le circuit économique d’un pays ? Nous allons éclaircir toutes ces notions dans ce article. Attention, c’est parti !

Qu’est-ce qu’un agent économique ? combien sont-ils ?

Tout d’abord commençons par les agents économiques. 

Qu’est-ce qu’un agent économique ?

Pour des raisons pratiques, les économistes ont regroupé des individus ou personnes morales ayant des ressources et des fonctions similaires dans le circuit de l’économie et les marchés .

Cette répartition a donné 6 catégories d’agent économique qu’on appelle aussi “secteur institutionnel“. Chaque catégories d’agent a un rôle (fonction principale) à jouer dans l’économie.

Catégories secteur institutionnel Fonctions principales fonctions secondaires Ressources principales
les ménages consommation de biens et services Main d’œuvre, production (entreprise individuelle), épargne salaires, revenus du patrimoine, prestations sociales
les entreprises (ou sociétés non financières) production de biens et services consommation de biens et de services, investissement, profits vente de biens et services
les administrations publiques production de services financiers répartition des richesses Prélèvements obligatoires(impôts, taxes, cotisations sociales
les banques et assurances (sociétés financières) fourniture de services non marchands et redistribution des revenus Redistribution vente de produits financiers, intérêts des prêts accordés.
les associations (ISBLSM – Institution sans but lucratif au service des ménages) fourniture de services non marchands Cotisations, dons, prélèvements, subventions
le reste du monde opération des agents d’un pays avec l’étranger   vente des biens et des services

Une petite précision concernant les ménages. Un ménage est l’ensemble des personnes vivant sous le même toit. Ils n’ont pas forcément des liens familiaux, mais partage un même domicile.

Il ne faut donc pas confondre un ménage avec le foyer fiscal.

Quel est le rôle d’un agent économique ?

Le rôle d’un agent est de participer à l’activité économique grâce à ses décisions, en consommant, en épargnant, en déclenchant des importations, mais aussi en produisant.

C’est pour cela que l’on définit un agent par

  • ses fonctions : consommer, produire, épargner, etc. ;
  • ses ressources : revenus, salaire, impôt, recettes, etc. ;
  • ses dépenses : consommation, paiement des salaires, etc.

Agent économique et circuit économique

Chaque type d’agent participe au circuit économique en faisant circuler les flux monétaires (argent) et les flux réels (produits et services).

Schéma récapitulatif

 

Agent économique dans le circuit économique
Les agents dans le circuit économique

Explications

Dans ce schéma, on identifie bien les relations entre les acteurs.

Si on prend un exemple :

Monsieur et madame Dupuis  travaillent tous les 2 depuis 20 ans et épargne tous les mois pour constituer un apport. Ils ont décidé d’acheter une maison à un promoteur. Pour cela, ils empruntent à la banque en contrepartie de remboursements mensuels du prêt et le règlement des intérêts sur 25 ans.

Agent économique : les flux réels et monétaires

Le promoteur embauche des salariés pour fabriquer les maisons. Les artisans entrepreneurs vont commander des matériaux dont certains viendront du reste du monde.

Tous payent des impôts sur le revenu, des taxes à la consommation (TVA), etc. Certains reçoivent des prestations sociales pour la famille et/ou le logement.

Etc… C’est cela le circuit économique. Et chaque agent économique du pays participe à ce circuit économique.

En revanche, cet enchaînement peut être facilement perturbé et le moindre événement peut impacter une économie.

En cas de crise par exemple, les ménages par prudence vont généralement moins consommer et reporter leurs investissements comme l’achat d’une maison.
Les magasins vont alors moins embaucher comme les entreprises de bâtiments. Ils vont aussi moins acheter de produits ou de matières premières. Leurs fournisseurs et leurs sous-traitants seront donc aussi impactés et limiteront aussi leurs effectifs salariaux.
Il y aura donc aussi moins de taxes – liées à la consommation et aux investissements – et d’impôts perçues par les services de l’Etat qui devra à son tour faire des choix dans ces projets économiques. Le taux de chômage augmentant, l’enveloppe financière de l’Etat liée aux indemnisations des personnes sans emplois sera plus importantes.
En revanche, l’épargne des particuliers et des entreprises a tendance à augmenter durant les crises afin de financer leurs projet à la sortie de crise et pour parer aux coups durs.

 


POUR ALLER PLUS LOIN :