Comment bien choisir son salon professionnel pour exposer et rentabiliser au mieux cet investissement ? Il n’y a pas de modèle de réponse à cette question. Il vous faudra analyser sous plusieurs angles la situation de votre entreprise pour obtenir votre réponse.

Précédent

Article révisé le 11 mai 2017

Voici quelques éléments pour vous aider dans votre prise de décision.

choisir son salon professionnel selon sa stratégie globaleTrouver des salons pour choisir son salon professionnel

Pour faire un choix, il vous faut plusieurs salons où vous pouvez potentiellement exposer. De nombreux portails vous permettent d’identifier ces manifestations. Il vous suffit de saisir la requête « les salons professionnels » et d’ajouter votre secteur d’activité sur votre moteur de recherche pour les obtenir.

Il y a aussi les sites moins bien référencés, mais plus officiels comme :

  • la CCI de votre région ou Paris ;
  • Ubifrance pour les salons à l’international ;

Il y a aussi les sites des organisateurs comme :

  • COMEXPOSIUM
  • REED EXPOSITIONS FRANCE
  • TARSUS FRANCE
  • INFOPRO COMMUNICATIONS
  • EUROPA ORGANISATION
  • GL EVENTS
  • COLLOQUIUM GROUP
  • GROUPE MONITEUR
  • CREATIFS
  • PG PROMOTION
  • PREMIERE VISION
  • CAMERUS
  • GROUPE JAULIN
  • XPO

Les critères pour choisir son salon professionnel

Après le recueil des salons potentiels, il vous faut choisir celui qui sera le plus bénéfique pour vos affaires ou tout de moins pour votre objectif. Plusieurs critères doivent être pris en considération pour prendre la bonne décision :

Choisir son salon professionnel - plan et stratégie d'emplacementVos cibles et vos objectifs

Chaque événement (salon public, salon professionnel, congrès, foire) accueille un type de public. Vous pouvez déjà commencer par éliminer certaines manifestations dont les visiteurs ne correspondent pas à votre clientèle.

Par un appel téléphonique ou une simple demande par mail à l’organisateur, vous pourrez obtenir les chiffres de la fréquentation de l’événement et la typologie des visiteurs, ainsi que la liste des exposants sur les éditions précédentes. Ces données vous permettront de confirmer votre analyse avant de supprimer définitivement l’événement de votre liste.

L’idéal reste tout de même de se rendre sur la manifestation (comme je l’ai mentionné dans les articles précédents, un 1er salon se prépare plusieurs mois auparavant) et de constater par vous-même la typologie des visiteurs et celle des exposants.

Si c’est un salon dit international, vous pourrez aussi vous en assurer. Normalement, l’État et Ubifrance délivrent ces informations.

Après le recueil des salons potentiels, il vous faut choisir celui qui sera le plus bénéfique pour vos affaires ou tout de moins pour votre objectif. Continuons à détailler les critères de choix.

La durée du salon

Les salons français ont une durée de 1 à 5 jours, avec une moyenne de 2 jours en 2016. Or, pour une TPE comme une PME, ce nombre de jours est difficilement gérable et conciliable avec le quotidien de la société. Mais, tout étant une question d’organisation, cela vous est peut-être possible…

Les dates et la période de l’année

En fonction de la période de l’année, votre participation à la manifestation peut être plus ou moins pérenne. Cela dépend de votre période de clôture de comptabilité, de la saisonnalité de votre offre, des congés, des événements sociaux et commerciaux de votre entreprise, etc.

Le lieu du salon

Paris, province ou à l’étranger : tous les salons sont à analyser avant d’être écartés. Sur certaines villes de province, certains salons ont plus d’importance que le même organisé à Paris… C’est rare, mais ça arrive. Concernant l’étranger, Ubifrance reste votre interlocuteur privilégié pour vous aider à prendre une décision, trouver des partenaires, etc.

Mais dès que la distance devient importante (au-delà de 50 km), il vous faut envisager les frais (de transport, d’hébergement et de restauration) que cela va engendrer.

Votre stratégie événementielle

Les événements (salons, foires et autres) doivent s’inscrire dans votre plan marketing. Votre participation doit s’y intégrer avec logique, sinon il faudra vous questionner. Par ailleurs, si le tâtonnement peut être compris par vos clients, votre absence sur un salon où vous êtes présent depuis plusieurs années peut les inquiéter. Il vous faudra donc communiquer largement en amont pour éviter de générer des inquiétudes et des fuites de clients à cause d’une simple décision stratégique.

Généralement, le choix du salon s’impose. Il y en a toujours un qui domine sur le secteur professionnel, mais selon votre stratégie (internationalisation, changement d’orientation, etc.), vous pouvez découvrir d’autres salons qui seraient plus intéressants pour votre nouvelle stratégie.


Pour aller plus loin :