Vous êtes créateur d’entreprise ou d’association ? Vous connaissez le terme marketing, mais vous ne savez pas trop à quoi cela peut vous servir. Rassurez-vous, vous n’êtes pas seul(e) dans ce cas. Essayons de démystifier cette fonction de l’entreprise…

Tout d’abord, une petite précision avant de commencer : que vous soyez dans le cadre d’une entreprise, d’une association ou d’une administration, nous vendons tous quelque chose. Et oui, même le gouvernement nous vend ses idées, les impôts, etc. Une association vend l’objet de son existence, sinon elle n’aurait pas lieu d’être. Et l’entreprise vend ses produits (services ou biens). Et aussi, individuellement, que vous soyez bénévole, salarié, chef de projet, assistante administrative, etc., nous avons tous quelque chose à vendre. Par exemple, dans le cadre d’une proposition de projet, il vous faut vendre la raison du changement ou de l’innovation. Et donc, vous faites déjà du marketing comme du commerce, sans le savoir.

C’est quoi le marketing ?

Pour aller droit au but, le marketing est une science dont les missions principales sont de :

  • connaître l’environnement de l’entreprise (dont ceux à qui on veut vendre quelque chose),
  • générer des leads (pour que les commerciaux puissent avoir de la matière).

Là, généralement, y’a un long silence…

NB : une piste (lead), c’est un individu ou une organisation qui a manifesté un intérêt pour un produit ou un service.

Connaître l’environnement

Si on doit faire une analogie un peu osée, le marketing, c’est le médecin de l’organisation. Le marketeur en étudiant le contexte de l’organisation, établit un diagnostic, puis des préconisations qu’il mettra en oeuvre en collaboration avec l’ensemble des services.
Le marketing se situe donc entre la direction de l’organisation qui établit la stratégie et les différentes fonctions qui opèrent sur le terrain. C’est une fonction support et opérationnelle. Fonction support parce qu’elle doit apporter à la Direction des préconisations pour orienter la stratégie globale d’après les retours de terrain des services et l’étude du contexte ; opérationnelle parce qu’elle doit mettre en place les bons moyens pour atteindre les objectifs de la stratégie établie par la direction. On parle alors de marketing stratégique (support) et de marketing opérationnel.

Générer des leads

Et oui, ce n’est pas aux commerciaux de trouver des pistes, mais au marketing ! La fonction commerciale commence après la qualification du leads. Le rôle des commerciaux est de transformer le prospect en client.
Euh là, vous décrochez : c’est quoi un lead ? C’est quoi une piste ? C’est quoi une prospect ?
Un lead et une piste, c’est la même chose. Le premier est un terme anglais, l’autre est le terme français. La piste peut être générée de différentes manières par le marketing : par le site (formulaire de contact), par un Emailing, par du phoning, par un événement…

Une piste (lead ou suspect), c’est un individu ou une organisation qui a manifesté un intérêt pour un produit ou un service. Il devient Prospect quand l’organisation a obtenu ses coordonnées mais aussi quelques précisions sur son projet.

Le marketing: de la science à l’art

Pour faire du marketing, il faut des compétences techniques qu’on apprend généralement à l’école (mais pas seulement). C’est pour cela qu’on dit que le marketing est une science. Il est basé sur les approches et les techniques des Sciences humaines (sociologie, psychosociologie, psychologie sociale, etc.). Il utilise les mêmes méthodes. Normal, le marketeur est un scientifique-chercheur dont l’objet d’étude est le marché. Il est aussi praticien comme nous l’avons dit précédemment.
Et en pratique, c’est comme la science. On passe rapidement à de l’art sur le terrain. En effet, la théorie connaît quelques déformations dès qu’on aborde l’humain. Car, les pistes, les prospects et les clients, c’est d’abord des hommes ! Et le facteur humain, on ne le dira jamais assez, c’est pas simple !
Le marketing, c’est donc une science et de l’art. On retrouve très souvent ces caractéristiques chez les marketeurs : ce sont des gestionnaires et des créatifs.

Ça sert à quoi le marketing ?

Les objectifs de la fonction marketing sont de développer les bénéfices financiers (augmenter le chiffre d’affaires en diminuant les charges) et d’image.
Pour contrôler ses résultats et savoir s’il est réellement efficace, le marketing établit des tableaux de bord avec des indicateurs qui lui permettront d’évaluer effectivement ses actions et l’atteinte des objectifs, au moindre coût.

Donc, pour répondre aux questions “C’est quoi le marketing ?” et “ça sert à quoi ?”, le marketing est une fonction support et opérationnelle dans l’organisation dont la mission est d’établir un diagnostic de la situation de l’organisation (étude de marché), d’apporter des préconisations (plan marketing et plans d’action) et de les mettre en oeuvre avec les services, pour développer le Chiffre d’affaires (au moindre coût) et l’image de l’organisation.