Adsense est le programme d’affiliation de la régie publicitaire de Google. Si vous êtes propriétaire d’un blog, vous pouvez vous y inscrire pour commencer la monétisation de votre site en proposant à Google des espaces publicitaires. Dans ce cas, vous serez un éditeur (l’annonceur est celui qui demande la diffusion de son support publicitaire).

Soyons clair, il s’agit simplement de vous créer un petit revenu grâce au trafic généré par votre site. Généralement, ce petit pécule (ne comptez pas devenir millionnaire) est utilisé par les blogueurs pour financer leur support (redevance du nom de domaine et de l’hébergement, acquisition de plugins…). Vous obtiendrez guère plus dans 99% des cas.

L’inscription est gratuite, mais la configuration de votre compte prend un peu de temps. Ensuite, Google Adsense s’occupe de tout !

Avant 2003, afficher de la publicité Google sur son site était réservé à des sites générateurs de fort trafic. Etre élu était donc un privilège. Puis, Google a pris conscience de la portée de l’ensemble des sites à petit ou moyen trafic pour ses propres revenus et pour la visibilité des annonceurs Google Adwords. Bref, c’est l’histoire du paysan qui ne met pas tous les œufs dans le même panier, en cas où.

Aujourd’hui, la plupart des blogs sont “rentabilisés” avec les revenus générés avec Google Adsense. Une poignée de blogueurs arrive à tirer un revenu, mais plus par d’autres moyens que l’hébergement de publicités Adword.

moteur de recherche Adsense

Google Adsense, Google Adwords : le principe

Principes de la régie publicitaire Google

Adwords et Adsense forment la régie publicitaire de Google. Le premier est l’interface des annonceurs qui achètent des campagnes display – pour diffuser leur encart publicitaire – et le deuxième est l’interface des éditeurs (bloggeurs, sites, etc.) qui mettent à disposition des espaces publicitaires sur leur site, en contrepartie d’une rémunération basée sur le nombre d’impressions (affichages) et des clics des internautes sur les bannières (liens sponsorisés) diffusées dans ces espaces publicitaires.

Ainsi, Adwords gère la vente de campagne Display et Adsense gère le programme d’affiliation d’Adwords. C’est le petit univers de Google…

La promesse d’Adsense pour vous inciter à choisir son programme

Adsense est aujourd’hui le programme d’affiliation le plus souscrit par les éditeurs. Il leur permet :

  • d’accéder au plus grand nombre d’annonceurs,
  • d’afficher des annonces de qualité et ciblée en fonction du contexte, de l’emplacement et de l’intérêt,
  • de sélectionner le type d’annonces affichées et d’annonceur,
  • de suivre leurs revenus à partir d’un tableau de bord.

Adsense propose de nombreux outils pour vous orienter dans la configuration de vos campagnes en tant qu’annonceur.

Mais il ne faut pas oublier que Google n’est pas une association à but non lucratif ! En tant qu’annonceur, vous serez toujours la vache-à-lait. Comme au casino, les outils sont là pour vous laisser croire que vous aurez toujours votre chance et que vous pouvez toujours améliorer la rentabilité de vos campagnes…

En contrepartie, je ne peux pas nier l’intérêt d’être un annonceur sur Google, mais à condition de rester raisonnable et – toujours comme au casino – se fixer un budget mensuel pour ne pas y perdre sa chemise. Pour une TPE/PME, un budget entre 50 et 150 euros par mois est suffisant pour des campagnes récurrentes.

Encore une fois dans le monde du web, il ne faut pas prendre des vessies pour des lanternes. Annoncer, mais en gardant à l’esprit que :

  • vous devez vous fixer une limite de budget mensuel ou un budget pour une campagne spécifique
  • Google sera toujours l’heureux gagnant !